Comment prévenir les hemorroides

Les hemorroides sont dus à des facteurs déclenchant qui nuisent au tonus des veines ano-rectaux. En effet, même s’ils sont surtout connus comme étant une pathologie douloureuse et très incommodante, sachez que les hemorroides sont avant tout des structures normales qui constituent les tissus du rectum et de l’anus. Il est ainsi possible de prendre les mesures préventives adéquates pour éviter l’apparition de cette pathologie. De même, dans le cas où un sujet souffre d’hemorroides, il est également conseillé de mettre en œuvre certaines recommandations, pour soulager les sensations d’inconfort et de brûlures, ainsi que les démangeaisons et douleurs. Dans les lignes qui suivent, découvrez les actions et habitudes à prendre pour réduire les risques d’hemorroides et faciliter leur guérison.

Comment prévenir efficacement l’apparition des hemorroides ?

Pour prévenir l’apparition des hemorroides, il est utile de savoir quels sont les facteurs qui peuvent les déclencher. En effet, de par leur première définition, les hemorroides sont des structures composées par une veine ano-rectale, ainsi que le tissu qui l’entoure. Ce sont donc des structures tissulaires et vasculaires normaux, jusqu’à ce que les symptômes de la maladie apparaissent. L’origine de cette pathologie est surtout expliqué par le fait que les veines de la paroi du canal ano-rectal se relâchent et engendrent des tuméfactions ressemblant à des varices. Elles peuvent alors être sujettes à des inflammations de diverses grosseurs et se délogent de leur structure de soutien. L’extériorisation des hemorroides se constate par une boule ou un prolapsus ou une thrombose qui peut alors être visible au niveau de l’orifice anal dans le cas des hemorroides externes. Pour le cas des hemorroides internes, le prolapsus engendré par la formation d’un caillot peut également être étranglé par l’anus et apparaître en partie au niveau de l’orifice de celui-ci. Les épisodes des crises et les complications dus aux hemorroides peuvent néanmoins être évités, grâce à des mesures préventives simples basées sur un mode de vie sain. En particulier, sachez que la tuméfaction des tissus vascularisés formant le canal ano-rectal est favorisée par les fortes pressions constantes et répétitives qu’ils subissent. Cela se passe surtout dans le cas où une personne est constipée. En effet, les poussées pour faire passer les selles sont parmi les premières sources de pression au niveau des veines du canal ano-rectal. De plus, la consistance plus dure des selles durant la constipation irrite également les parois du rectum et de l’anus, et peut engendrer des inflammations qui favorisent les hemorroides et leurs complications. Il est ainsi nécessaire faire en sorte d’éviter autant que possible que l’on soit constipé, afin de prévenir les hemorroides, mais également durant les traitements.

Une alimentation permettant de prévenir les hemorroides

Pour éviter d’être constipé, la première chose à faire est d’adopter une alimentation qui favorise le bon transit digestif et intestinal. Pour ce faire, certains aliments sont à privilégier. Entre autre, un bon transit intestinal et une bonne digestion se base sur une bonne hydratation. Au moins, boire 1,5 litre d’eau par jour est ainsi recommandé pour les adultes. Sachez que certains aliments permettent aussi de bien réguler la digestion et le transit intestinal pour éviter la constipation et ses facteurs qui déclenchent les hemorroides. Sachez que ce sont surtout les aliments riches en fibre qui sont à privilégier pour cela. Une consommation de 30 g de fibres par jour est ainsi recommandée, car en moyenne les habitudes alimentaires actuelles ne proposent que 6 à 15 g de consommation de fibres quotidienne. Les fibres ont surtout pour avantage de faciliter et d’accélérer le transit. Pour améliorer votre alimentation dans cette optique, ayez pour réflexe de privilégier les fruits et légumes, les céréales complètes, comme le pain complet et le pain blanc, les fruits et légumes secs. En effet, ces derniers, comme les lentilles et le haricot blanc ou rouge, ainsi que les pois chiches, sont très riches en fibres végétales, avec une forte concentration de 10 à 15%. Parmi les aliments qui sont également riches en fibres, vous pouvez également consommer une bonne quantité des noix, des figues et des pruneaux pour favoriser votre transit intestinal. De plus, sachez que les fibres sont également de bons remèdes pour faire passer les légers épisodes de constipation. Néanmoins, il est conseillé d’éviter les excès, car les fibres peuvent également fermenter dans le système digestif. Les fruits et légumes frais sont également conseillés pour favoriser une bonne digestion et un bon transit intestinal, tout en apportant des minéraux et vitamines en bonne quantité. Pour éviter que les troubles intestinaux à l’origine des constipations, il est également essentiel d’éviter les épices, le café et le thé, l’alcool, les viandes trop grasses, le tabac, ainsi que les autres excitants. Cela est surtout conseillé dans le cas où vous suivez un traitement pour soulager et guérir les hemorroides.

Les actions à éviter ou à réduire pour prévenir les hemorroides

En dehors des pressions subies par les parois ano-rectaux lors des épisodes de constipation, il est également nécessaire de préciser que les efforts de poussée ayant lieu lors des fortes activités physiques favorisent également les inflammations et lésions à l’origine des hemorroides. Ainsi, certains métiers, comme le déménagement et la manutention, sont des facteurs qui favorisent les hemorroides. Dans la même optique, les sports qui impliquent de mettre en œuvre de grands efforts, comme l’haltérophilie, sont également à la base de l’apparition des hemorroides. Il est ainsi conseillé d’éviter autant que possible les efforts de poussée pour n’importe quel contexte que ce soit. En dehors des efforts qui mettent les parois ano-rectaux à lourdes épreuves, il est également à préciser que la position assise prolongée et répétitive est également un facteur qui favorise l’apparition des hemorroides. Ainsi, les personnes sédentaires ou qui ont un métier qui obligent à s’assoir trop longuement sont également plus sujettes au développement des hemorroides. Il est également à noter que le cyclisme et l’équitation favorisent aussi les fortes pressions que subissent les tissus vasculaires de la région ano-rectale. Néanmoins, il est à préciser que les hemorroides peuvent également être dus à des pathologies touchant le tube digestif et le foie. Les femmes enceintes sont également souvent sujettes à des constipations et des hemorroides. Dans tous les cas de symptômes qui peuvent supposer des hemorroides, il est cependant conseillé de toujours consulter un médecin, pour préciser la pathologie et bénéficier de la meilleure orientation concernant les traitements à mettre en œuvre. Cela est surtout nécessaire pour identifier le degré d’évolution de la pathologie pour identifier les traitements adéquats.

yannick

About the Author

yannick

Leave a Comment:

All fields with “*” are required

Leave a Comment:

All fields with “*” are required